Chroniques de Meriador

Les répliques d'un séisme

Milieu de l’automne – Mernburg, principal port d’Umbereich

La condotta cherche un lieu pour passer l’hiver. Bientôt, toute campagne militaire sera impossible, et des murs pour héberger la troupe seront appréciés, surtout dans cette région à la fois côtière et montagneuse. Dario, après quelques échanges épisotolaires, a réussi à obtenir une entrevue avec le bourgmestre Sieghard qui a mandat pour diriger la ville au nom de Thorne Krakenbane, seigneur et maître de ces territoires. Le plus gros des troupes reste stationné à l’extérieur et monte le camp. Les adjoints directs de Dario, eux, ont quartier libre en attendant qu’il vienne les chercher.

Pendant que Amando, Isychia et Drasam partent dans l’idée de boire une bière à la taverne du centre ville, Siobhan, elle, s’attarde pour examiner l’architecture de la ville. En effet, certaines maisons semblent avoir construites en intégrant les pierres d’un très ancien cromlech dédié aux anciens dieux. Mais déambuler seule dans une partie peu passante de la ville est risqué quand on est une jeune fille avec une apparence peu commune : elle finit par attirer l’attention de deux esclavagistes – tolérés dans cette partie des anciennes terres impériales. Faisant appel à la magie druidique, elle leur jette le mauvais œil, les rendant plus gauches et maladroits, et réussit sans trop de soucis à les semer dans les ruelles de la ville, et parvient à retrouver la taverne dans laquelle ses compagnons étaient sensés aller.

De leur côté, si Isichya, Amando et Drasam sont bien allé à cette taverne, ils n’y sont pas restés. Isychia attira tous les regards à son entrée dans la grande salle remplie de soldats d’une compagnie rivale, et les divers sifflets et regards lourds de sous-entendus firent sortir de ses gonds Amando. Mais avant qu’une bagarre n’éclate, Ischya réussit à calmer le jeu, humiliant de mots bien sentis deux ou trois soldats, et le trio quitta les lieux pour trouver une autre taverne, plus près du port.

Devant l’assemblée présente dans la taverne à sa propre arrivée, Siobhan rebrousse chemin, non sans avoir elle-aussi remis verbalement à sa place un soldat, pour se diriger vers la forteresse, où elle pourrait au moins retrouver Dario. En chemin, elle croise plusieurs petites patrouilles de gardes quittant la forteresse. Devant les portes, elle est repoussée par les gardes en planton, et priée d’attendre qu’on la convoque.

De leur côté, le petit groupe formé par Isychia, Drasam et Amando a fini par trouver une taverne moins hostile près des docks. Après quelques bières, une des patrouilles croisées par Siobhan débarque, et leur annonce qu’ils sont demandés par Dario à la forteresse. Sous escorte, ils retrouvent Siobhan, et tous ensemble sont admis à l’intérieur. Là, ils retrouvent Dario, au beau milieu de tractations nettement en sa défaveur par rapport à l’autre compagnie de mercenaire, car leur chef, Karl Jaeger, un local, a mis en avant le risque de faire appel à des syminois, suspectés de jouer pour eux-même en vue de reconquérir leur cité. Le bourgmestre Sieghard se donne donc 3 jours pour donner une réponse, mais il ne fait nul doute qu’il tranchera en faveur des adversaires.

À la sortie de la forteresse, Dario donne l’ordre au quatuor de trouver discrètement un moyen de pression pour faire pencher la balance en leur faveur.

Leurs enquêtes respectives permettront de mettre en avant que :
- Le bourgmestre Sieghard est corrompu et se fait payer des pots-de-vin par un grand nombre de commerçants de la ville, profitant du fait que son frère, chef de la capitainerie, a un droit de regard sur tout ce qui rentre et sort de la ville par le port.
- Ce même bourgmestre visite régulièrement la maison de passe de la ville où il se fait mener de jeunes garçons tout juste pubères.
- La ville est ancienne, et construite sur les restes d’un immense cromlech de la fin de l’ère kalinthi, peut-être même un de ceux qui ont permis la mise en place du Voile.
- un assassin a tenté de tuer Isychia. Un groupe est visiblement sur sa trace pour la faire disparaître.
- Karl Jaeger est en rapport avec une famille syminoise. Les restes d’une correspondance épistolaire est découverte.

Ce dernier élément permet d’exiger une nouvelle entrevue avec le bourgmestre. Les troupes de Karl Jaeger sont donc priées de quitter l’enceinte de la ville et de monter le camp ailleurs. La condotta de Dario est alors engagée pour assurer le rôle de défense de la ville.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.